Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 01:00

...mais pas seulement !

Après une fermeture de quelques mois pour rénovation, la fondation Maeght a rouvert ses portes au printemps.

Pour marquer cette réouverture, une exposition exceptionnelle est organisée,

(pour plus d'information ou voir les oeuvres différemment, un clic sur images)

Exposition Alberto Giacometti

elle présente une sélection rare d'œuvres majeures : bronzes, plâtres et peintures issus en majorité des collections de la fondation.

De solides liens d'amitié unissaient les familles Maeght et Giacometti comme en témoigne le passage de cette lettre

  Giacometti courrier

.

  Alberto Giacometti  1901-1966
peintre, sculpteur et dessinateur suisse (né à Borgonovo- Suisse italienne).

Giacometti Alberto

Il fréquente l’école des Beaux-Arts de Genève puis celle de Paris, ainsi que  l’atelier d’Antoine Bourdelle.
En 1927, ses premières œuvres sont exposées au Salon des Tuileries, puis avec les surréalistes Miró et Arp à la galerie Pierre. Il y côtoie André Breton - Salvador  Dali - André Masson.
Il dessine des objets de décoration pour l’architecte d’intérieur Jean-Michel Frank et des bijoux pour Elsa Schiaparelli.

Pendant la guerre il quitte Paris pour la Suisse.
L’après-guerre voit son style s’affirmer avec les hautes figures filiformes que l’on connaît aujourd'hui.

 

"Femme haut chignon"

Bronze de 1948  (117X20cms)
 

Giacometti Femme haut chignon

 

En 1951, il expose " l’homme qui marche" à New York.

Celle-ci appartient à la Fondation Maeght

Bronze peint de 1960

 

Giacometti l'Homme qui marche

 

Doublement impressionnée en regardant cette sculpture, en premier lieu, l'aspect famélique de cet "homme qui marche" me met mal à l'aise et ensuite, difficile de réaliser que je me trouve devant l'une des oeuvres, qui en février 2010, a été adjugée 74,2 millions d’euros chez Sotheby’s à Londres.

 
Si ses sculptures sont célèbres, comme
"le chien" bronze de 1951 (47X100cms)

si décharné que je ne l'aime pas beaucoup 

 

Giacometti Le chien

 

ou "le chat" bronze de 1951 (33X80cms)  tout aussi squelettique,

 

Giacometti Le chat

mais que j'ai tout de même trouvé sympathique, certainement dû  à mon amour des chats ou à cette citation 

"Dans un incendie, entre un Rembrandt et un chat, je sauverais le chat."
Alberto Giacometti

 

on connaît moins ses crayonnés,

ici , un portrait d'Aimé Maeght de 1959

 

Giacometti crayonné

 

ou ses nombreux tableaux.

J'ai été touchée par la puissance de sa peinture, en particulier par ces deux autoportraits.
Dommage que le rendu d'une photo ne soit jamais aussi intense que ce que l'on a ressenti  à un moment précis

 

Giacometti autoportrait

 

 

Giacometti autoportrait

 

En regardant ces mains saisissant "l'objet invisible", j'ai pensé que souvent, nous aimerions retenir ce qui nous échappe... 

 

Giacometti L'objet invisible


Si vous souhaitez voir cette remarquable rétrospective, il ne vous reste plus beaucoup de temps, elle se termine le 31 octobre 2010. 

 

Mise à jour du 10 mars 2013 


Au musée de Grenoble exposition du 09 mars au 09 juin 2013.


Un ensemble de plus de soixante-dix sculptures, peintures, œuvres graphiques et photographies provenant pour l'essentiel de la Fondation Alberto et Annette Giacometti mais aussi de collections publiques et privées, françaises et étrangères.

 

Publié dans Art sous toutes ses  formes

commentaires

qui passe09 22/03/2015 18:12

Merci pour toutes ces informations ! Je devais faire une recherche sur Giacometti !

Kinou 25/03/2015 20:14

Contente que cet article ait pu aider ^^

Fabrice 13/03/2013 10:50


Merci beaucoup de votre réponse et des liens signalés.
L'homme qui marche peut être mis en parallèle avec L'homme qui chavire où est très bien exprimée la fragilité des hommes qui le frappait si intensément comme il l'écrit :"J'ai toujours eu
l'impression ou le sentiment de la fragilité des êtres vivants, comme si à chaque instant il faudrait une énergie formidable pour qu'ils puissent tenir debout, toujours sous la menace de
s'écrouler. C'est par leur fragilité que mes sculptures sont ressemblantes."
Les textes Giacometti méritent également le détour.
Bien cordialement à vous également.
Fabrice

Kinou 31/03/2013 20:28



J'avoue ne pas avoir lu de textes de Giacometti 


Vu la qualité de l'extrait cité, je vais devoir combler cette lacune  ;-)


Bon week-end pascal.


 



Fabrice 06/03/2013 10:46


Belle évocation que celle de ce fabuleux sculpteur. L'oeuvre intitulée "Le chat" que vous reproduisez est particulièrement saisissante, en une ligne épurée, il saisit l'intériorité et le
mouvement, du très, très grand art.
Cordialement à vous
Fabrice

Kinou 12/03/2013 11:46



Je ne sais de quelle région vous êtes, mais du 9 mars au 9 juin 2013, au musée de Grenoble, une exposition devrait vous intéresser
http://www.museedegrenoble.fr/1077-alberto-giacometti.htm


Le lien ci-dessous devrait vous plaire
http://www.fondation-giacometti.fr/


L'homme qui marche m'a laissé un souvenir puissant et indélébile, une oeuvre remarquable.


Merci d'avoir pris de temps de déposer ce message.


Bien cordialement


 



Domi 06/09/2011 14:09



Bonjour,


...et tout d'abord Merci pour vos services sur le forum d'aide...!


J'ai toujours beaucoup aimé Giacometti, son art a qq chose qui me touche !


Votre blog est talentueux ! Dominique



Kinou 07/09/2011 12:26



De rien, j'aime rendre service, du moins, j'essaie de le faire au mieux, la meilleure récompense, tes remerciements  ^_^
Merci pour les compliments et pour la visite  ;-)
Bonne fin de journée Dominique



Opium 29/12/2010 18:54



Puis-je me permettre de donner un point de vue un peu différent de ton avis et de tous ces commentaires éclairés...


Je n'ai pas eu la chance de voir (que dis-je, d'admirer) une de ces oeuvres autrement qu'en photos...


Mais à chaque fois je vois "le mouvement"...


Le mouvement de l'homme qui marche, face au vent, aux obstacles de la vie, et qui se penche pour donner plus de force à sa marche...


Le mouvement du chien qui renifle, qui voit avec son nez, et qui cherche à ne pas perdre la trace qu'il suit, le corps qui se colle au sol...


Le chat qui reste lui même, distant, hautain, et qui avance droit devant lui, semblant ignorer ce qui l'entoure alors qu'il n'a d'yeux que pour les autres...


Je suis désolé, mais, pour moi, la "maigreur" que tu as vue n'existe plus, car elle laisse seulement voir la force du mouvement...


Ceci n'est que mon pauvre avis, très personnel, qui me fait aimer son oeuvre...



Kinou 31/12/2010 15:46



Pas besoin de demander la permission, c'est toujours un bonheur d'avoir ton avis  ;-)


J'aime beaucoup ta vision de l'homme qui marche, beaucoup plus poétique et optimiste que la mienne.


Belle analyse du chien et du chat, on voit que tu as les originaux à la maison  ^_^


Dans son oeuvre, je n'aime pas tout, mais j'ai été séduite par "le chat" et "l'objet invisible".


Merci pour cet avis, que je trouve très éclairé  ;-)


Yvon, passe un beau réveillon, bisous.



Kin-où ?

gif chat noir  Kinou !

Blog aux couleurs de mes coups
de coeur.
Curieuse de tout et de rien en particulier ^^

Où que vous soyez dans la page, double-clic pour remonter en
haut de celle-ci.
Revenir à l'accueil en cliquant sur le chat ou la bannière.

Rechercher Un Article

Catégories du blog

VOYAGES  J'aime    CKoi      Scrapbook        MES ANIMAUX  ChronikKinou    MANIFESTATIONS        PROVENCE          ART URBAIN      FRANCHE-COMTÉ       Au fil des jours         Mon blog    PARIS   Un peu de moi   DIAPORAMAS       Avant-Après    Petites Pensées    Récréation       Fil Ariane     FLORE      
États âme
     FRANCE       Événements     ART      Zéro faute    
  Univers BD       Balade sur les blogs  

J'aime aller
FAUNE      Fourre-tout       Livre d'or de Kinou        Déposer un bisou  VIDÉOS     FILMS     Insolite    Bricolage      Fêtes    ALBUMS  PHOTOS               Archives du blog

Infos diverses

Pour nourrir un animal abandonné
Réaliser le rêve d'enfants maladesprogramme téléFilms à l'afficheMétéo


Impossible de déposer un commentaire ? un clic ici.
Vous ne recevez pas les avis d'articles publiés ? cliquez ici.

Flux rss

           

Ne pas oublier

... de consulter les

Archives mensuelles

...qu'un petit mot fait plaisir 

Livre d'or